Construction d’un bassin

Constuction d'un bassin pour carpes koi

Avant de démarrer la construction de votre bassin, il convient de prendre en compte quelques points très importants : l’emplacement, le coût, les dimensions et le type de bassin.

1-L’emplacement de votre futur bassin:

  • Evitez de placer votre bassin trop près d’un grand arbre ; les chutes de feuilles risquent de polluer et d’augmenter de façon importante les matières nutritives de votre eau (montée de nitrites et nitrates).
  • Votre bassin ne doit pas être en plein soleil à longueur de journée. Cinq à six heures d’ensoleillement sont suffisants, cela évitera la prolifération des algues. Des arbustes ou autres plantations pourront apporter un peu d’ombre.
  • Prévoyez un point d’alimentation en eau à proximité afin d’effectuer le nettoyage de votre matériel de filtration et également une alimentation en électricité pour le fonctionnement des différents matériels (pompes, éclairages, UV…)
  • Une évacuation des eaux sera nécessaire en cas de trop plein.
  • En aucun cas ne faites arriver vos eaux de toiture dans votre bassin ; vous pollueriez votre eau avec toutes les matières toxiques qui s’y déposent. Des gouttières en zinc sont aussi très nocives pour les poissons.

2-Le coût :

La réalisation d’un tel projet à un coût qui n’est pas négligeable. En effet, il ne faut pas lésiner sur la qualité du matériel employé afin de profiter pleinement de votre bassin et ne pas passer votre temps à l’entretien et le nettoyage.

Voici le coût approximatif pour la réalisation d’un bassin de 6m³ en bâche EPDM :

Bassin de jardin Koï

contruction-bassin-poisson-koi

Bâche EPDM
FIRESTONE
1mm
6,75€ le M² environ
370€
Feutrine 1,60€ le M² environ 88€
Pompe pour
filtration
oase
aquamax
(5500L/H)
270€ 270€
Filtre blaster
Tiny 4 chambres
320€ 320€
UV 25 Watt 120€ 120€
Pierres pour
contour du
bassin
0,50€ le KG environ
125€
Plantations
Terreau
environ 60 €
environ 40€
Divers
matériel(tuyauterie, matériel électrique…)

100€

TOTAL

1493€

Tarifs donnés à titre indicatif

3-Dimensions et types de bassins:

  • Afin de recréer un espace le plus naturel que possible, le bassin ne doit pas être trop petit ; minimum 5M^3. Avec une profondeur de 80 cm minimum  afin que les poissons et les plantes puissent passer l’hiver en toute sécurité. Tout dépend bien sur des dimensions de votre terrain.
  • Les contours arrondis de votre futur projet permettront à l’eau de circuler librement afin d’éviter les zones d’eau stagnantes.
  • Prévoir  au moins un palier à environ 30 cm de la surface afin de pouvoir y installer toutes variétés de plantes.
  • Pour délimiter votre bassin et avoir une idée de la forme de votre futur projet, vous pouvez le dessiner à l’aide d’une corde. Pensez à laisser un espace suffisant tout autour afin d’effectuer l’entretien.

Vous avez maintenant le choix entre plusieurs types de matériaux pour la construction de votre bassin.

Les bassins préformés polyester :

Ce type de matériel était il y a encore quelques années  réservé aux bassins de petite quantité et limité en terme de forme.

Vous pouvez trouver aujourd’hui des bassins allant jusqu’à 9000 litres avec  une profondeur de 80 cm dans diverses formes.

Ces bassins disposent en général de plusieurs paliers et de zones de plantation  déjà intégrés facilitant la mise en place et le maintien de vos plantes.

Plus simple à mettre en œuvre ce type de bassin est néanmoins plus couteux qu’une installation avec bâche EPDM.

Bache EPDM :

La bâche EPDM est certainement le matériau le plus courant pour la création d’un bassin. Grace à cette matière, vous allez pouvoir laisser libre cours à votre imagination quant à la forme et la taille de votre étang. Elle est très souple même à basse température et dispose d’une élasticité de plus de 300% lui permettant d’épouser parfaitement les formes du sol.

Il existe aujourd’hui une très large gamme avec plusieurs largeurs et épaisseurs ; privilégiez les grandes marques qui vous garantiront votre matériel au moins 10 ans.

On trouve actuellement des bâches allant jusque 15 mètres de largeur et 60 mètres de long  pour une épaisseur d’environ 1 mm.

Avant  l’installation de ce support, prévoyez la mise en place d’une feutrine (géotextile) sous votre bâche ; celle-ci évitera toute détérioration si jamais il reste quelques cailloux ou racines sous votre bassin.

Il existe également d’autres matériaux comme les bassins préformés en résine ou encore les bassins en bétons réalisés avec des parpaings creux remplis de béton sur lesquels on appliquera une résine spéciale rendant le bassin totalement étanche .

Je reviendrai plus tard sur l’utilisation de ce type de résine que vous retrouverai dans la section matériel.

4-Réalisation

Maintenant que vous avez une idée un peu plus précise du type de bassin et des matériaux que vous désirez utiliser, vous pouvez passer à l’action.

Creusez suivant la forme et la profondeur que vous avez décidée, sans oublier les paliers à différentes profondeurs.

Une fois terminé vérifier que la surface est bien plane en prenant plusieurs points de niveau et rectifier les contours si nécessaire.

Vous pouvez maintenant calculer ce qu’il vous faut comme bâche et feutrine. L’idéal et d’utiliser un mètre à ruban ou une ficelle. Prenez la plus grande longueur en prenant soin de suivre les paliers, idem pour la largeur et ajouter environ 30 cm tous le tour pour enterrer votre bâche.

Longueur = la plus grande longueur + 60 cm

Largeur= La plus grande largeur + 60 cm

Une fois les travaux de terrassement réalisés, supprimez le fond de tout ce qui pourrait endommager la bâche (cailloux, racines …) et installez la feutrine sur toute la surface du bassin. N’hésitez pas à mettre une deuxième couche sur le fond et sur les arrêtes des paliers si vous en avez de trop.


Déroulez la bâche dans le fond et étirez là du mieux possible, maintenez là sur les contours à l’aide de grosses pierres.

Avant de commencer le remplissage, il peut être utile de relever votre compteur d’eau afin de connaitre la contenance exacte de votre bassin.

Utiliser l’eau du réseau sera préférable (pas de pollution, qualité assurée) ; si vous disposez d’une source ou forage contrôlez la qualité de l’eau avant toute utilisation. Pas d’eau de pluie .

Arrêtez-vous à chaque palier afin d’étirer la bâche et d’éviter les plus gros plis. Pas d’inquiétude, il en restera toujours un peu.

Une fois plein, laissez le tout reposer quelques jours. Cela permettra à la bâche de prendre sa forme définitive.


Creusez ensuite une tranchée à environ 20 cm du bord pour enterrer les 30 cm de bâche restant.

Ne pas oublier une évacuation pour le trop-plein ainsi qu’une tranchée pour enterrer tuyaux et câbles des différents appareillages.

Reste la déco à votre gout, tout le tour du bassin pour cacher la bâche. (Galets, dalles, plantes tapissantes)

5-Mise en place du matériel

Ce qu’il vous faut en priorité :

  • pompe de filtration
  • filtre
  • UV
  • Tuyauterie et raccords

Filtre

La qualité de votre eau dépendra fortement de la qualité de votre système de filtration. Il ne sert pas simplement à filtrer les matières en suspension dans votre bassin (filtration mécanique) mais aussi à détériorer les matières toxiques (déchets organiques) laissées par les plantes et les poissons grâce aux bactéries qui se développeront dans le filtre (filtration biologique).

Un simple filtre mécanique ne sera pas suffisant pour maintenir une eau de bonne qualité et vos Koï en bonne santé.

La taille du filtre dépendra du volume d’eau à traiter. Il doit pouvoir filtrer la totalité de votre bassin toute les une à deux heures.

Cette information vous sera indiquée lors de l’achat de votre filtre.

Les filtres multi-chambres sont une bonne solution pour disposer à la fois d’une filtration mécanique et biologique.
Installation du filtre Bassin Koi
Ils disposent au minimum de 3 chambres par lesquelles circule l’eau successivement ;

La première est généralement composée de brosses qui serviront de filtration mécanique et arrêteront les plus grosses particules. Les suivantes sont composées de tapis japonais, de mousses, de bioball ou de matériaux poreux (pierres de lave, zéolithe …). Ces matériaux offrent de très bons supports pour le développement des bactéries nitrifiantes.
Installation du filtre

Pompe de filtration :

Pour le choix de la pompe et de son débit, il convient de prendre en compte plusieurs paramètres

  • Le volume du bassin
  • La hauteur de relevage (Profondeur du bassin +hauteur de l’entrée de votre filtre)
  • La longueur des tuyaux (Perte de débit sur les grandes longueurs)

Prévoyez un débit légèrement supérieur ; vous aurez en général un réglage de celui-ci sur la pompe s’il est trop important.

En théorie, si votre bassin fait 10000 litres ; il faudra une pompe avec un débit minimum de 5000L/heure. Sans oublier de prendre en compte les pertes en charge (Hauteur, longueur des tuyaux…).

Vous trouverez sur la documentation de la pompe le rendement suivant la hauteur de refoulement.

EXEMPLE :

Hauteur(Mètre)/Débit(L/H) 6000 L/H
8000 L/H 10000 L/H
4,5 0
4 0 1200
3,5 0 1200 2200
3 700 2400 3300
2,5 1800 3000 4000
2 2700 4400 5200
1,5 3400 5500 6400
1 4300 6500 7300
0,5 5000 7500 9000
0 6000 8000 10000

Pour une hauteur de 1,5 m, la pompe de 6000L/h sera donc insuffisante, Il faudra partir sur la 8000L/H voir 10000L/H si la longueur des tuyaux est importante.

Lors de l’installation, placez toujours la pompe sur un support à environ 20 cm du fond. En cas de fuite de votre filtre, votre bassin ne se videra pas complètement et vos poissons pourront survivre.

UV :

Uv Bassin carpes Koï

Le stérilisateur UV (ultra violet) a pour but de bruler les algues microscopiques qui rendent votre eau trouble et verte.

Il est composé d’une lampe UV entourée d’un tube de quartz autour du quel circule l’eau. Il doit être installé en amont de votre filtre.

Il est important que votre UV supporte le débit de la pompe et qu’il ai par conséquent un diamètre d’entrée et de sortie suffisant afin de ne pas ralentir le passage de l’eau.

Comptez environ 3 watts/ M3

La lampe est à remplacer une fois par an. Passé ce délai, les rayons UV n’auront plus aucun effet.

3 réflexions au sujet de « Construction d’un bassin »

  1. Bonjour,
    Superbe réalisation et très bien expliquée.
    J’a une question, dans le chapitre 3  » Dimensions et types de bassins  » a la fin vous parlez d’une résine pour l’étanchéité des parpaings que l’on peut retrouver dans la section matériel mais je ne la trouve pas.
    Pouvez vous me dire qu’elle est cette résine car j’en cherche une pour rendre étanche ma cuve de filtration de mon bassin.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>